Wed Jan 15, 2020 1:22PM
Maghreb Press du 15 janvier 2020
Maghreb Press du 15 janvier 2020
  • Embed

Les analyses de la rédaction :

  • Algérie

-L’armée algérienne mène un exercice militaire près de la frontière avec la Libye

Le général-major Said Chanegriha, chef d’état-major par intérim de l’armée algérienne, a supervisé ce mardi 14 janvier à In Amenas, à la frontière avec la Libye, un « exercice démonstratif avec munitions réelles. “L’exercice a été exécuté par les unités organiques de la 41e Brigade blindée, appuyées par des unités aériennes”, précise le ministère de la Défense nationale.

L’exercice, le premier supervisé par le général-major Chanegriha en tant que chef d’état-major par intérim, s’est déroulé au “niveau du polygone de tirs et de manœuvres du secteur opérationnel nord-est d’In-Amenas”. Il a été mené par “des unités terrestres et aériennes, devancées par des aéronefs de reconnaissance aérienne”, selon la même source.

“Outre l’instruction des commandements et des états-majors sur la préparation, la planification et la conduite des opérations face aux éventuelles menaces, cet exercice a pour objectif d’optimiser les capacités de combat et d’interopérabilité entre les états-majors”, précise le MDN.

Sur place, le général-major Chanegriha a pu constater que l’armée de son pays est prête au combat en cas d’une éventuelle menace venant des frontières avec la Libye, un pays en proie à des violences depuis la chute de Kadhafi en octobre 2011.

“Ces actions ont été effectivement marquées par un haut degré de professionnalisme durant toutes leurs phases, avec un excellent niveau tactique et opérationnel, reflétant les grandes aptitudes au combat des différents équipages et chefs d’unités, à tous les niveaux, notamment en termes d’exploitation parfaite du terrain et de coordination de haut niveau entre les différentes unités participantes”, assure le MDN.

Cet exercice intervient dans un contexte régional tendu marqué par les menaces de guerre en Libye. Le maréchal Haftar, homme fort de l’Est libyen, a refusé de signer l’accord de cessez-le-feu avec le Gouvernement d’union nationale (GNA), reconnu par l’ONU, qui devait être conclu ce lundi à Moscou…

Source : tsa-algerie

  • Tunisie

- Saïed appelle à la vigilance : “des terroristes pourraient s’infiltrer parmi les réfugiés en Tunisie”

Lors d’une réunion du conseil de la sécurité nationale, organisée le mardi 7 janvier 2020, et portant essentiellement sur la situation en Libye et ses retombées sur la Tunisie, le président de la République, Kaïs Saïed, a appelé à la vigilance : “Des terroristes pourraient s’infiltrer parmi les réfugiés en Tunisie…

Source : kapitalis

-Tataouine : des fusils fabriqués en Turquie, Saisis à Remada

La garde douanière a annoncé, ce lundi 13 janvier 2020, le saisi de 19 fusils, de fabrication turque, à Remada (Tataouine). Des contrebandiers, en provenance de Libye, les avaient enterrés à la frontière avec la Tunisie, précise le colonel-major Haithem Zannad, porte-parole de la direction de la douane. Cette saisie a été effectuée lors d’une opération de lutte contre la contrebande, samedi dernier, ajoute Haithem Zannad, en précisant que les agents de la douane ont pourchassé une voiture 4×4, qui a pris la fuite du côté de la frontière libyenne.

Les fusils de chasse, cachés dans des sacs et enterrés, du côté tunisien, sont de fabrication turque, ajoute le colonel-major Zannad.

Rappelons que la brigade des Stup et la police judiciaire d’El-Gorjani avaient saisi, dans la nuit du 4 au 5 janvier courant, 35 fusils d’assaut et des devises étrangères, à Médenine, à la frontière libyenne.

Cinq personnes avaient alors été arrêtées lors de cette opération et l’enquête révéla que ces armes étaient, également, de fabrication turque.

Notons que la douane, les forces sécuritaires et armées tunisiennes sont réquisitionnées aux frontières et en état d’alerte 24 heures sur 24, depuis que la situation sécuritaire s’est dégradée en Libye.

Source : kapitalis

  • Libye

-Libye : Haftar refuse de signer l’accord de cessez-le-feu

Khalifa Haftar a quitté Moscou sans signer la trêve paraphée par son rival, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères.

Le commandant en chef des forces de l’est de Libye, Khalifa Haftar, a quitté la Russie, mardi 14 janvier, sans parapher le projet d’accord de cessez-le-feu alors que le dirigeant du gouvernement d’entente nationale, Fayez al-Sarraj, a signé le compromis pour une trêve lundi soir, à Moscou, après 7 heures de discussions, a-t-on appris du ministère russe des Affaires étrangères.

Cet accord est inconditionnel et illimité, ce qui signifierait qu’en cas de signature le maréchal Haftar devrait renoncer à la conquête de la capitale libyenne, qu’il a lancée en avril dernier par une offensive militaire.

Dans la foulée, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré que la Russie poursuivrait ses efforts en vue d’atteindre une trêve. Une conférence de paix organisée sous l’égide de l’ONU est prévue à Berlin, dimanche prochain…

  • Maroc

- Maroc : l’exercice militaire African Lion 20 débute en mars

L’exercice militaire maroco-américain ‘African Lion 2020’ démarrera cette année à la fin du mois de mars pour s’achever la dernière semaine d’avril. En tout, 2 500 soldats américains participeront à cet exercice annuel.

Source : bladi.net

 

 

Regardez et Téléchargez cette video sur Urmedium.com 

Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube !